Église Catholique - Monastère de la Très Sainte Famille
Un « prêtre catholique » français gifle un bébé
Un « prêtre catholique » français gifle un bébé
Spiritualité

[Lorsque saint René Goupil, saint Isaac Jogues et leurs compagnons furent capturés par les Iroquois dans l’État de New-York, lors d’un voyage missionnaire en 1642] : « Les tortionnaires se tournèrent ensuite vers René Goupil : ils lui scièrent le pouce de la main droite avec une coquille d’huître. Le sang jaillit en telle abondance qu’ils craignirent pour sa vie [ils voulaient le torturer davantage ou l’échanger]... Ils se tournèrent ensuite vers Couture... ils le piquèrent avec des alènes et autres pieux pointus, lui coupèrent des morceaux de chair et le brûlèrent avec des tisons et des fers ardents, jusqu’à ce qu’il tombât sans connaissance sous leurs mauvais traitements... L’un d’eux découvrit [plus tard] que deux doigts de Couture avait été laissé intacts... Rempli de rage... il commença à scier l’index de sa main droite avec le bord irrégulier d’une coquille. Il l’enfonçait de toutes ses forces dans la chair, la déchirant, mais ne pouvait pas couper les tendons... Frénétique, il saisit le doigt dans sa bouche et le tordit jusqu’à l’arracher, entraînant avec lui un tendon aussi long que la paume. »

Saint Among Savages, pp. 219-221

Doctrine

« Mais ce que Votre Fraternité revendique la prêche des Pélagiens, que les petits enfants peuvent, même sans la grâce du Baptême, jouir des récompenses de la vie éternelle, cela est stupide au plus haut point. »

Pape St. Innocent ; 414 A.D.