Église Catholique - Monastère de la Très Sainte Famille
L'antipape François considère les climatosceptiques comme « pervers »
L'antipape François considère les climatosceptiques comme « pervers »
Spiritualité

« Mais il faut remarquer que nos bonnes oeuvres, passant par les mains de Marie, reçoivent une augmentation de pureté, et par conséquent de mérite et de valeur satisfactoire et impétratoire; c’est pourquoi elle deviennent beaucoup plus capables de soulager les âmes du Purgatoire, et de convertir les pécheurs, que si elles ne passaient pas par les mains virginales et libérales de Marie; le peu qu’on donne par la Sainte Vierge, sans propre volonté, et par une charité très désintéressée, en vérité devient bien puissant pour fléchir la colère de Dieu, et pour attirer sa miséricorde... »

St. Louis de Montfort (1710), Traité de la Vraie Dévotion à la Sainte Vierge, Deuxième partie, Septième motif

Doctrine

« Par lui [Christophe Colomb], un nouveau monde est sorti du sein inexploré de l’Océan ; des centaines de milliers d’êtres humains, tirés de l’oubli et des ténèbres, ont été rendus à la société et ramenés de la barbarie à la civilisation et à l’humanité, et, ce qui importe bien plus encore, rappelés, par la communication des biens que Jésus-Christ leur a acquis, de la mort à la vie éternelle. »

Pape Léon XIII, Quarto abeunte saeculo ; 26 juil. 1892